Tags
Archives
25 avril 2009

Un Jedi a aussi besoin de sa maman...

Obi_Wan


             On peut être un Jedi et en même temps ne pas pouvoir se passer de sa maman. Ou de sa femme (mais comme l'une remplace finalement l'autre, l'axiome final serait : le Jedi ne peut se passer de femme...). La fabulette qui suit en est l'illustration...


              Depuis quelque temps Obiwan est tout perdu (c'est LUI, Obiwan). Il erre le regard dans le vague, il oublie de se réveiller (genre, le jour où il faut prendre l'avion à 5h du matin), il tombe malade à répétition et a l'air effectivement d'aller très mal, il devient totalement désorganisé, il a besoin d'argent, il annule des rendez-vous prévus bien à l'avance, fait vote-face tout à coup en annonçant qu'il est pris tel jour, qu'il a un impératif pile à l'heure où l'on a vraiment besoin de lui.

Mais que se passe-t-il, Obiwan ?

             J'ai pensé à des troubles bipolaires, à une extension du moi se déclarant tardivement, à une mésentente définitive entre lobe droit et lobe gauche. Mais non. C'est pire. La femme d'Obiwan est partie.

             Oh non, pas définitivement, ne t'inquiète pas ! Simplement, ayant eu un deuxième garçon, elle est allée, dûment accompagnée de sa belle-mère (la deuxième femme de tout Jedi) et des deux bambins, dans le Youpi (Uttar Pradesh, UP) pour passer deux mois en famille. Qui de baver sur le beau gamin, qui de s'extasier sur sa mâlitude, qui de bénir à qui mieux-mieux. Toujours est-il qu'Obiwan s'est donc retrouvé seul, tout seul, sans femme le réveillant à 5h du matin, ou plus tôt, car c'est elle qui va faire la queue pendant des heures pour avoir de l'eau pour le ménage et la cuisine. Sans femme pour lui rappeler qu'à telle heure il doit faire telle chose. Sans femme qui sache comment et où faire les courses au meilleur prix pour une qualité optimale. Sans femme pour lui faire la popote, le rassurer et s'occuper de son quotidien pendant que lui travaille.

              Obiwan, le Jedi, est donc perdu quand ni sa mère et ni sa femme ne sont là. Oh, il pensait s'en sortir très bien tout seul, facile, c'est dans la poche : je suis un mââââââââle !!! En faisant les courses en une seule fois pour un mois et demi par exemple. Le Jedi est prévoyant et organisé. Sauf qu'il n'avait pas pensé qu'avec une telle chaleur, une telle humidité et sans frigo, il serait difficile de conserver toute cette nourriture. D'où la maladie répétée, car le Jedi est persévérant. Sauf qu'il n'avait pas pensé qu'aller faire la queue pour chercher de l'eau aux aurores empièterait sur ses horaires de travail et qu'il n'aurait pas d'eau de la journée s'il se tenait. aux-dits horaires. Dilemme. Il n'avait pas pensé enfin que sans ménage quotidien, son appartement serait rapidement la proie du capharnaüm, de la poussière, de la saleté et des bestioles. Et qu'en tant que brahmane, pfiou, il n'aimait pas du tout ça.


Obiwan le Jedi s'est donc rendu compte, à trente-et-un ans,
que sans femme, il ne pouvait pas partir guerroyer chevaleresquement.

                Hmmmm. Mères de toute l'Inde, qu'avez-vous fait et que faites-vous encore...

               Résultat ? Nous l'avons envoyé dans le Youpi se rassurer auprès de sa femme et de sa mère. Cela vaut mieux que d'avoir un Jedi aux abois pendant encore un mois...

La suite fin mai : Le Retour du Jedi...
http://imagecache.allposters.com/images/pic/CUP/G163-192%7EStar-Wars-Return-Of-The-Jedi-Posters.jpg

Posté par Chouyo à 18:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Un Jedi a aussi besoin de sa maman...

Nouveau commentaire